J’avais très envie de partager ce sujet avec vous car j’ai personnellement été suivie par plusieurs médecins afin de trouver des solutions à mes problèmes de santé chroniques : troubles digestifs, maux de tête, insomnie, stress, eczéma ou même dépression. J’étais en recherche de solutions, de traitements et de réponses me permettant de vivre mieux tout en étant fatiguée d’avoir recours à des médicaments pour aller bien.

Le monde moderne fait que nous avons tendance à oublier à quel point il est essentiel de prendre soin de soi. Notre bonne santé repose pourtant sur l’équilibre de notre corps, de notre mental et de nos émotions. Et oui, ces différentes parties de nous ne sont pas dissociables !

Qu’est-ce que cela veut dire ? Que pour trouver l’équilibre et préserver sa santé, il est nécessaire de prendre soin de soi dans sa globalité. 

Vous allez me dire, c’est facile mais comment s’y prend-t-on ? On ne change pas ses habitudes du jour au lendemain. Cela étant dit, vous pouvez commencer dès maintenant à vivre autrement en devenant progressivement acteur de votre santé. 

Vous seul(e) êtes en mesure de ressentir ce qui se passe dans votre corps. Le médecin va vous aider à identifier les douleurs et vous prescrire des médicaments pour les apaiser. Seulement s’il y avait une douleur au départ, cela veut dire qu’il y avait un déséquilibre que ce soit au niveau de votre corps, de votre mental ou de vos émotions. Les intervenants extérieurs pourront certes vous aider mais LA solution est en vous !

Le sujet fera l’objet de plusieurs articles et voici déjà trois premiers conseils pour bien commencer :

Conseil n°1 : Faites régulièrement le point sur votre état général.

Si vous ressentez un affaiblissement de votre état général, une fatigue ou une douleur, essayez de faire le lien avec ce que vous avez vécu ou mangéla veille voire même le jour d’avant. Avez-vous mangé au restaurant ou tard le soir ? Avez-vous été stressée à la maison, ou surmenée au travail ? Si vous n’avez pas changé vos habitudes, demandez-vous si, ce que vous ressentez sur le moment est quelque chose que vous avez déjà ressenti auparavant. Par exemple, si vous vous rendez compte que vous avez régulièrement mal à la tête en fin de journée, essayer d’identifier depuis quand ça a commencé et si c’est toujours à la même heure ? Ces questions ne sont que des exemples bien entendu. Encore une fois, vous seul(e) savez quel est votre état habituel et êtes en mesure de vous poser les bonnes questions. Observez ce qui se passe dans votre environnement et vous pouvez ensuite prendre quelques notes ou mémoriser ces informations. Faites le sur plusieurs jours s’il s’agit de symptômes répétés.

Si votre enfant est diabétique depuis peu et que vous êtes au début de l’apprentissage de la gestion du diabète, vous devez être dans une période où il est difficile de pouvoir prendre le temps d’analyser ce qui se passe autour de vous, il vous sera plus facile de le faire dans un second temps. Dans ce cas précis, privilégiez le repos dès que vous en avez l’occasion afin de ne pas accumuler trop de fatigue et ce jusqu’à ce que vous mettiez en place votre nouvelle routine. Notez vos questions quelque part pour pouvoir y revenir dans un second temps quand vous serez davantage reposé(e).

Si c’est vous qui êtes diabétique, prenez le temps de vous poser et d’analyser votre environnement quand vous êtes reposé(e) et non pas dans les journées où vous avez eu plus de difficultés à vous stabiliser.

Conseil n°2 : Prenez du temps pour vous

Il est extrêmement important de prendre le temps de se centrer sur soi. Nous avons tous des vies différentes, avec ou sans conjoint, avec ou sans enfants mais à un moment donné, quelque que soit le petit monde qui vous entoure, la personne dont vous êtes la plus responsable c’est vous-même. Chaque moment compte, il peut être court ou plus ou moins long ; à partir du moment où c’est un moment personnel, il vous sera bénéfique. Si vous avez pris le temps précédemment d’analyser votre routine quotidienne, cela peut aussi être le moment où vous allez prendre un peu de recul et faire le point sur les symptômes qui vous dérangent le plus et en quelles circonstances. Cela devrait vous donner des indications pour identifier d’éventuelles problématiques. Si vous êtes plutôt fatigué(e) cela peut aussi juste être un moment de détente, un massage, un rendez-vous chez le coiffeur ou tout simplement une sieste, un bain ou une marche de 30 minutes. Le but est d’avoir un moment personnel pendant lequel vous vous ressourcez.

Conseil n°3 : Mangez équilibré

Ce que vous mangez est également essentiel et l’un des piliers principal de la bonne santé. Le stress, la fatigue et les tracas de la vie quotidienne génèrent de l’acidité dans le corps et souvent des difficultés à digérer. Parfois ce sont des douleurs qui se manifestent et parfois c’est la fatigue qui se fait sentir après le repas sans que l’on y prête spécialement attention. Encore une fois, on ne change pas ses habitudes alimentaires du jour au lendemain, ce n’est  d’ailleurs pas conseillé car cela ne dure pas dans le temps. Cela dit, il est important d’identifier ce qui est bien digéré ou non par son organisme car nous sommes tous différents. Dans tous les cas, je vous conseille de consommer davantage de légumes verts et de fruits et à diminuer autant que possible la consommation de produits industriels qui demandent beaucoup plus d’effort à votre corps pour être éliminé. Plus vous consommerez des produits simples, comme par exemple manger une pomme dans la matinée ou l’après midi au lieu de manger une compote industrielle, plus votre corps assimilera les vitamines et/ou les minéraux dont il a besoin pour se recharger.

Ces conseils font partie de la base à mettre en place pour être à l’écoute de son corps, de son mental et de ses émotions. Prendre le temps de se poser et de s’écouter est le premier pas vers la prise en mains de son bien-être et de sa santé.

N’hésitez pas à commenter cet article, c’est toujours un plaisir de vous lire.

A bientôt,

Natalie

 

Articles récents

Catégories