Voici le témoignage d’Allan Bernard, 28 ans. Ce jeune homme inspirant que j’ai découvert sur les réseaux sociaux a tout de suite attiré mon attention par l’authenticité de ses publications concernant son diabète et par sa détermination à atteindre ses objectifs.

Passionné de cuisine depuis le plus jeune âge, Allan a suivi une formation en hôtellerie restauration afin de pouvoir exercer plus tard son métier de cuisinier.

Lorsqu’il est diagnostiqué diabétique de type 1 à l’âge de 23 ans, c’est tout son univers qui s’écroule à se demander s’il pourrait continuer à vivre de sa passion.

“La découverte du diabète m’a imposé un arrêt net de la cuisine pour pouvoir au mieux apprendre la maladie. Une épreuve difficile à supporter et à vivre que de devoir abandonner ma passion mais la santé en priorité. Il fallait m’apprivoiser avec ce diabète qui fait désormais parti de moi, sans abandonner ma passion, me faire au traitement et trouver l’équilibre de ma nouvelle vie de diabétique”.

Allan ne laisse pas tomber pour autant, d’abord affaibli par la maladie il retrouve l’énergie nécessaire pour se reconnecter à sa passion qu’est la cuisine, encore plus déterminé à relever son nouveau challenge qui est de devenir cuisinier tout en étant diabétique.

“Une fois apprivoisé, avec ce rythme qui faisait désormais parti de mon quotidien, je pouvais me re-concentrer sur ma passion. Véritable mordu de cuisine, je ne loupais aucune émission culinaire surtout celle de Top Chef, émission à laquelle j’avais toujours rêvé de participer”.

Après avoir eu l’occasion de participer à deux saisons de l’émission concours Objectif Top Chef, Allan a ensuite un déclic : il souhaite mettre à profit son savoir-faire en cuisine en ciblant les personnes diabétiques. Sélectionné une troisième fois pour la même émission, il proposera dans sa dernière participation un plat adapté aux personnes diabétiques.

Ce passage télévisé a été une véritable récompense pour lui, une occasion de pouvoir parler du diabète encore trop méconnu malgré la pandémie.

“…plusieurs passages télévisés durant lesquels j’ai pu faire découvrir mon univers culinaire et m’affronter à d’autres passionnés de cuisine ! Une aventure, un défi, un rêve accompli toujours avec mon diabète. Une expérience dont je suis sorti grandi et qui a confirmé ma passion et mon envie de vivre de ce métier”.

Entouré et soutenu par ses amis, il crée ensuite une page Facebook intitulée “Les Plaisirs d’un Diabétique” à travers laquelle il souhaite faire passer le message qu’il est possible de manger avec plaisir tout en étant diabétique.

https://www.facebook.com/LesPlaisirsDunDiabetique/

“J’ai alors créé une page Facebook, Les Plaisirs d’un Diabétique, où je réalise des recettes bien spécifiques pour pouvoir se faire plaisir sans se priver, une communauté qui s’est développée en quelques mois avec une forte demande de recettes ! L’objectif de cette page est de prouver qu’il est possible de prendre plaisir à manger sans pour autant se priver”.

Sa page est suivie aujourd’hui par plus de 11 000 personnes reconnaissantes de pouvoir continuer à suivre ses aventures et surtout ses recettes ! Vous pouvez aussi le suivre sur Instagram et sur Youtube sous le même nom “Les Plaisirs d’un Diabétique”.

Avec le temps, Allan continue à apprendre à mieux vivre avec son diabète tout en faisant profiter de sa bonne énergie autour de lui.

“Il n’y a pas de recette miracle dans la vie d’un diabétique, la seule pour éviter que la vie d’un diabétique ne se transforme en cauchemar étant d’avoir une hygiène de vie irréprochable afin de se stabiliser à la perfection. Il est tout de même essentiel de profiter de la vie, alors les excès ne sont pas interdits mais il ne faut en aucun cas en abuser. Alors mangez, bougez, vivez sans excès et n’oubliez jamais de réaliser vos rêves !”.

Allan, 28 ans, diabétique de type 1, “Les Plaisirs d’un Diabétique”

Je lui souhaite de tout coeur une bonne continuation dans la réalisation de ses rêves.

Au plaisir de lire vos commentaires,

Natalie

Articles récents

Catégories